Les mots de Gwen

Les mots de Gwen

Agatha Christie - Le train de 16h50

 

"Dans un train doublant celui où elle a pris place, une vieille dame voit un homme étrangler une femme… Le contrôleur ni le chef de gare ne prennent très au sérieux sa déposition. D’autant qu’il n’y a pas de cadavre…

Miss Marple, alertée, refera dans les deux sens le trajet du fameux train ; elle saura repérer le seul endroit où l’on a pu se débarrasser du corps, s’intéressera de très près à la propriété voisine, y introduira comme soubrette une jeune amie à elle…

C’est là que nous découvrons, sous le jour d’un père despotique et atrabilaire, une bien étrange famille et dans le musée familial, un sarcophage ancien contenant un corps bien trop récent pour lui…

La police peut commencer son enquête…"

 

Un bon policier à l’ancienne !


Horrifiée et traumatisée par ce qu’elle a vu - et aussi parce que les autorités n’ajoutent pas foi à sa déposition - Mrs McGillicuddy profite de son séjour chez son amie Jane Marple pour lui relater son aventure. Intéressée et croyant son amie, Mrs Marple l’a conduit chez son ami inspecteur ; qui prend note de sa déposition mais ne va pas plus loin. Et pourtant, Mrs Marple sait que son amie n’a pas halluciné, elle débute donc son enquête et repère une propriété qui semble  bien située, si bien qu’elle lui semble suspecte : Rutherford Hall. Toutefois, fatiguée, elle ne se sent pas la force de mener son enquête, elle demande donc à son amie Lucy de se faire engager à la propriété et d’y chercher et des indices, et le cadavre. Et ce qui devait arriver arriva… S’ensuit une enquête de police où tous les membres de la famille se révèlent de parfaits suspects !


Agatha Christie on aime ou on n’aime pas. C’est certain qu’en lisant l’un de ses romans, on ne se trouve pas dans un thriller bourré de technologies, mais parfois, ça fait de bien de lire un livre à l’ancienne ! Et puis, il me fallait un roman pour le challenge mystère 2013 !


Bien que Mrs Marple soit fatiguée, elle supervise l’enquête de loin et n’est donc pas absente de la scène. Ses neurones eux ne sont pas fatigués ! Donc oui, l’enquête sur place est menée par Lucy, mais Marple, dans l’ombre, la guide.


Le roman est de 1957, il faut donc se replacer dans ce contexte. Et ne pas être surpris de quelques remarques sexistes ou désobligeantes vis-à-vis de la femme et/ou de la domesticité. On est séduits par le style de l’auteur, un style qui lui est propre est qui a fait sa renommée. Reine de roman policier, Agatha Christie nous surprend toujours à la fin ! Même chose en ce qui concerne le crime en lui-même : ici, un homme de dos qui étrangle une jeune femme que notre témoin n’a vu que quelques secondes ! Pas évident, il faut le reconnaître ! Comme je le disais, l’auteur parvient à nous surprendre car oui, tous les membres de la famille sont suspects et ont des intérêts dans ce crime, et oui, ils ont tous un alibi ! Heureusement que Mrs Marple, avec une mise en scène étudiée, intervient et met à jour le véritable meurtrier…


Un policier qui se lit facilement, agréablement et dont les rebondissements en font tout le charme.

 


Livre lu dans le cadre du challenge mystère 2013   

 



En savoir plus sur Agatha Christie

 



06/03/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres