Les mots de Gwen

Les mots de Gwen

E.L. James - Cinquante nuances plus sombres

 

ATTENTION: ROMAN EROTICO/PORNO !!!!

Quoique...

 

"Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d’éditirice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu’il lui prpose un nouvel accord, elle ne peut y resister.

Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie…"

 

Nous retrouvons Ana et Grey pour notre plus grand plaisir… !


Lorsque nous refermons Cinquante nuances de Grey, nous laissons Ana en proie à la tristesse d’avoir plaqué celui qu’elle aime. Moins d’une semaine après, ils se retrouvent et repartent sur de nouvelles bases. La route vers le bonheur est semée d’embuches… qui portent les noms d’Elena, de Leila et de Jack.

 

Une histoire carrément plus romantique que SM ! Franchement, nous lisons là l’histoire d’un homme qui, par amour, décide de changer de vie mais surtout, de façon d’être. Avec Ana, il a trouvé un idéal et le lui déclare. Si bien que Cinquante nuances plus sombres devient mignon comme tout ! Nous sommes charmés par ce couple qui tente de passer outre un passé sulfureux et des ex qui refont surface. Bien sûr, tout n’est pas tout rose tout beau ! Non, Grey va devoir apprendre à contrôler sa tendance à vouloir tout contrôler, Ana va devoir apprendre à vivre avec un homme qui a souffert, …


Cinquante nuances plus sombres est une suite parfaite à Cinquante nuances de Grey. Dans ce deuxième opus, nous obtenons les réponses aux questions que l’on se posait sur Grey (pourquoi Ana ne peut pas le toucher, par exemple), mais il éclaircit aussi (quel jeu de mot si l’on se réfère au titre !) le passé de cet homme attirant. Alors, on comprend mieux le personnage. A dire vrai, c’est ce qui fait le charme premier de ce roman : cette sorte de rédemption qui va le conduire à la délivrance de tout ce qu’il garde au fond de lui. Ana l’a changé, ils s’aiment et de ce fait, il se confie aisément dans le but premier qu’elle le guérisse. Et tout ça ne sera pas facile, d’autant plus que quelques menaces pèseront sur eux deux.

 

Si le premier tome se consacrait essentiellement à la relation SM entre Ana - qui ne voulait pas se soumettre - et Grey - qui acceptait cette femme rebelle - Cinquante nuances plus sombres est davantage orienté "résolution de problèmes au sein d’un couple". Ana se pose des questions et Grey tente d’y répondre. Cela dit, ça ne les empêche pas de prendre du plaisir de temps à autre !


La fin… elle nous laisse sur notre faim tant le suspense est présent. Stoppés net, nous laissons Grey et Ana heureux (du coup, on pourrait se demander ce qui les attend dans le troisième volet ?!) ; un dernier paragraphe nous décrit un personnage qui les espionne et qui, de toute évidence, à un esprit très rancunier. On devine de qui il s’agit, si bien que je dirais seulement que ce dernier paragraphe semble prometteur pour la suite de la série : un troisième roman plus rythmé, plus angoissant et sûrement plus touchant (reconnaissons que Grey est toujours aussi touchant et attendrissant !). Car, on peut se poser des questions : Kate va-t-elle révéler ce qu’elle sait ? Quelle sera l’attitude de la mère de Grey ? Et cet homme mystérieux ? Bref, on peut tout imaginer, reste plus qu’à attendre… !

 


 

 

Dans l'ordre:


En savoir plus sur E.L. James

 



05/01/2013

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres